N°013 — Les créateurs brésiliens: dans lesquels investir ?

DeSo News - fr
7 min readNov 10, 2021

Le portugais est la 5e langue la plus utilisée sur DeSo après l’anglais, le néerlandais, l’espagnol et le français.
La communauté brésilienne sur DeSo est très dynamique et en plein développement.
Nous avons interviewé plusieurs créateurs brésiliens talentueux, parmi lesquels une artiste de renommée internationale: Monica Rizzolli.
Faites connaissance avec les artistes brésiliens et voyez ceux dont le token est susceptible de prendre de la valeur.

Portraits de 7 artistes brésiliens: Kay Sara, Qabrieu, Monica Rizzolli, Becopro, Diorama, Um Pouco Mais De Iso and The Philosopher.

MONICA RIZZOLLI

Monica Rizzolli est une artiste brésilienne de 40 ans de renommée internationale.

Monica Rizzolli, artiste et programmatrice.

Après une formation de deux ans dans une école d’arts en Allemagne, elle a poursuivi des études universitaires pendant quatre ans à l’Institut des Arts de São Paulo, puis une spécialisation d’un an à l’Ecole des Beaux Arts de Belo Horizonte.

Depuis 2015, elle a participé à vingt-deux expositions et performances au Brésil, en Espagne, Allemagne, en Chine et aux Etats-Unis.

A quarante ans, Monica a réalisé le 13 septembre une vente record d’une collection de NFT sur la plateforme Art Blocks pour une valeur de 1.623 Ether, l’équivalent de 5,55 millions de dollars. Sa collection intitulée Fragments d’un champ infini consiste en 1.024 oeuvres uniques sur le thème des fleurs. L’originalité de la collection est que les représentations de fleurs changent en fonction de la saison.

Monica dessine et pain à la main mais elle est aussi programmatrice et elle transforme ses tableaux en oeuvres digitales animées.

Compte: @MonicaRizzolli

Monica a vendu en septembre une collection de NFT pour 5,55 millions de dollars.

BECOPRO

Rafael Draga, alias Becopro, est graffeur à Rio de Janeiro depuis 2012 et les personnages qu’il peignait dans la rue se transforment maintenant en NFT.

Becopro est le créateur des NFT Deso Ghost.

Il a obtenu un diplôme en design de mode en 2009 et a toujours été passionnée par l’art sous toutes ses formes. « Aujourd’hui le NFT est en train de changer ma vie », dit-il.

Il a commencé par le personnage du fantôme via le compte @becopro et après que toutes les œuvres aient été vendues, il réalisé son deuxième projet appelé @desoghost.

« Au début j’ai eu un peu de mal », dit-il « car je ne parle pas anglais mais les gens de la communauté m’ont accueilli de façon très encourageante et cela me pousse à faire de plus en plus de dessins et à évoluer dans mes techniques artistiques.

Aujourd’hui, je suis si heureux d’avoir l’opportunité de vendre mon art à tant de personnes incroyables qui ne m’ont aidé que depuis le début dans cette communauté. »

L’un de ses personnages favori est un petit fantôme.

QABRIEU

Gabriel Nicolau de Lima, alias Qabrieu, est un artiste de 29 ans qui vi dans la zone sud de São Paulo.

Qabrieu, artiste graphique et musicien.

Depuis son enfance, il dit avoir baigné dans la musique. Il a commencé par la batterie à l’âge de 5 ans.

« Je me suis mis à l’art parce que je n’aime pas être seul », dit-il.

Le passage au numérique a été pour lui une grande grande évolution. Actuellement, je cherche à améliorer davantage mes techniques artistiques en prenant des risques dans l’utilisation de différents matériaux. « Je cherche à mettre de l’autenticité et de la sincérité dans toutes mes créations », dit-il.

Qabrieu a un style personnel original et plein d’émotions.

Compte: @Qabrieu

Qabrieu aime méler du texte à ses dessins.

THE PHILOSOPHER

Dans le monde des NFT, il est connu comme The Philosopher, mais en tant que professeur de philosophie à l’Université fédérale d’Amapá, il s’appelle Rodrigo Cid. Rodrigo est docteur en philosophie et est l’auteur de plusieurs livres. Il est aussi artiste et conservateur virtuel sur les métavers Cryptovoxels, Substrata.

Rodrigo Cid, professor of philosophy and curator of the Metaverse.

Il s’est pris de passion pour l’art en 2016/2017, lorsque il vivais dans le Minas Gerais. Il a suivi plusieurs formation et a développé une technique qu’il appelle Nanjing Breath à base d’encre soufflée. Sa première exposition à Ouro Preto s’appelait Le Souffle et la Forme.
Il a fait plusieurs autres expositions à Ouro Preto, Rio de Janeiro et Brasilia.

La galerie AVA le représente généralement pour ses œuvres physiques, tandis que la galerie Binaria, joue ce rôle pour ses œuvres virtuelles.

Après que plusieurs de ses œuvres aient été volées lors d’une exposition, il a cessé d’exposer pendant près d’un an. C’est à ce moment qu’il s’est tourné vers les œuvres virtuelles. « J’ai vu dans les NFT un moyen de mettre en valeur la numérisation de mon travail, sans avoir à mettre mon travail en danger », dit-il.

Par la suite, il a découvert Cryptovoxels et la production de wearables (accessoires pour avatars et terrains du metavers). Il a commencé à organiser des expositions virtuelle. Avec un collègue, il a créé la galerie Brazucas NFT et a organisé une exposition de plus de 100 artistes brésiliens. La célèbre artiste Monica Rizzolli y a participé.

Il a l’intention de mettre à profit son expérience du métavers sur DeSo.

Compte: @The_Philosopher_

NFTs de The_Philosopher.

UM POUCO MAIS DE ISO

De son vrai nom Danilo Cunha, cet artiste signe ses oeuvres Um Pouco Mais De Iso (Un peu plus d’ISO).

Danilo Cunha, photographe et artiste visuel.

Danilo est un photographe et un artiste visuel originel de Mogi Mirim dans l’état de São Paulo.
Il marie ces deux arts et les transforme en NFT.
Le thème principal de ses photos est l’acceptation.

Il utilise ses photos comme base pour réaliser des stencils utilisés pour des oeuvres au pochoir.

Compte: @umpoucomaisdeiso

Danilo transforme ses photos en stencils pour des peintures au pochoir.

KAY SARA

Né en 1996 dans la ville de Iauaretê, située à la frontière avec la Colombie, dans l’État d’Amazonas, Kay Sara est fille d’indigènes des ethnies Tariano et Tukano. À l’âge de 7 ans, elle déménage avec sa famille à Manaus, où il habite jusqu’à l’âge de 22 ans. A Manaus, elle fait ses premières expériences au cinéma et au théâtre.

Kay Sara, actrice et artiste.

Elle a joué dans plusieurs films et séries telles que, « Un Giorno Devi Andare » — Un jour tu dois partir — (2013), « Antes o Tempo Não Acabava » — Avant le temps ne finissais pas — (2016), A Terra Negra Dos Kawa — La Terre Noire des Kawa -, (2018). elle a participé au groupe Dyróa Bayá, à l’espace culturel SESC Pompeia São Paulo avec la performance solo Pê’tía’Nawe — Extermínio (2018) , à la série Aruanas de TV Globo (2018), et à la pièce « Brian ou Brenda » (2019–2020). En 2019 a reçu une invitation pour être Antigone dans la pièce du metteur en scène suisse Millo Rau (2020–2021).

Compte: @KaySara

DIORAMA

Diorama, de son vrai nom Maíra Mesquita, est originaire de São Paulo, la ville où elle vit aussi. Elle est diplômé en cinéma et travaille comme directrice artistique audiovisuel depuis 2005. Elle a également travaillé dans le théâtre et la danse, et j’ai eu quelques expériences avec les performance et les arts visuels.

Maíra Mesquita, directrice artistiques à São Paulo.

Début 2018, elle participé à une résidence artistique dans l’état de Rio de Janeiro où elle a développé une série de vidéos dans lesquelles des insectes interagissaient avec des miniatures.

« Début 2021", dit-elle, « lorsque j’ai été invité par un ami à rejoindre Bitclout, j’ai pensé que ce serait peut-être une bonne idée de reprendre le projet avec les miniatures. Et j’ai commencé à faire de courtes expériences avec mes matériaux. En tant que directrice artistique, et en fait bien avant, je garde une multitude de matériaux et d’objets différents, car, pour mon travail, presque tout peut être matière première. »

Maíra entend poursuivre cette recherche basée sur la chorégraphies d’objets, la puissance graphique et symbolique qu’ils ont, générant du mouvement avec la technique d’animation Stop Motion.

Comptes: @diorama et @MairaMesquita

NFTs de Diorama.

MISTER DESO À RIO DE JANEIRO

LA SUITE AU PROCHAIN NUMÉRO

Rédaction et dessins: @PhilippeMeunier
DeSO News est publié aussi sur DesoNews.net.

Si vous appréciez DeSo news, soutenez-nous en investissant dans les tokens de @DeSo_News, de @PhilippeMeunier et de @MrDeso !

Vous n’êtes pas encore membre de DeSo ?
Que gagnez-vous sur le réseau DeSo ?

- Vous êtes payé pour vos publications
- Vous êtes le seul propriétaire de tout ce que vous publiez
- Il n’y a pas de publicité

Alors que FB vous paye avec des «j’aime», DiamondApp vous paye avec de l’argent réel pour vos publications!
Rejoignez le réseau DeSO maintenant et commencez à monétiser vos publications !

Vous recevez un bonus de 25 $ à l’inscription.

--

--

DeSo News - fr

Le magazine de Bitclout.com 🇫🇷par Philippe Meunier. In English 🇱🇷: https://desonews-en.medium.com/. Em Português 🇵🇹🇧🇷: https://desonews-pt.medium.com/